Réjouissons-nous ! – la fanfare Eyo’Nlé

Depuis aussi loin que je me souvienne, j’aime les fanfares. Attention, pas celles qui ne rigolent pas, pas celles qui suivent les majorettes, et dont les musiciens, rangés et déguisés comme des militaires, marchent à la baguette. J’aime les fanfares pour leurs cuivres chauds, et parce que les musiciens de fanfares répandent toujours une grande…

Cahier de poèmes #20

DU LUXE ET DE L’IMPUISSANCE Et parfois, je me sens impuissant. Inutile, dans l’incapacité de tout, restant là à ne plus rien pouvoir faire, faire ou dire. Etre aveugle et sourd et imbécile encore, silencieux de ma propre imbécillité. Attendre et subir mon impuissance. Etre démuni et devoir renoncer. Etre immobile dans l’incapacité de prendre…

Ivan Illich, Une société sans école.

Ivan Illich (1926 – 2002) est un penseur de l’écologie politique. Prêtre catholique, il crée en 1956 un centre de formation dans la communauté portoricaine à New-York destiné à former les prêtres à la culture latino-américaine. En 1966, il ouvre une université libre à Cuernavaca au Mexique, le Centre interculturel où il développe avec d’autres…

Pesto de feuilles de Blettes: par Juliette

J’ai vécu plusieurs années dans une ferme et nous y mangions les légumes de façon soumise, monomaniaque et inventive. Je m’explique. Si nous avions de nombreuses occasions de nous régaler des merveilleuses récoltes que nous faisions, et la chance de pouvoir, en pleine saison, remplir des bocaux de coulis et ratatouille, nous subissions la plupart…

Cahiers de poèmes 19#

J’ai pris leur sens de la vue aux guêpes menues Qui sucent l’axe de la terre, l’axe de la terre, Je pressens tout ce qui m’est advenu Et m’en souviens par cœur et par chimère. Je ne joue pas de la voix noire de l’archet, Et je ne chante pas et non plus ne dessine,…

La rentrée des cahiers du bruit

Bonjour, C’est la rentrée et les cahiers du bruit changent de formule : désormais nous publierons un à deux nouveaux articles par semaine, et nos abonnés recevront une newsletter en fin de mois pour récapituler les nouveaux contenus. Les lecteurs déjà abonnés aux cahiers ont donc le choix de le rester sous l’ancienne forme, et…