Contribution dessinée à la reconstruction de la ZAD

N’ayant pas pu prêter main forte ce week-end à la reconstruction de ce qui a été ravagé durant cette dernière semaine à Notre-Dame-des-Landes, voici une contribution dessinée à la défense du bocage et de ses habitant.e.s : deux planches, que l’on clouera comme on veut, pour monter le mur d’un logis, d’une bergerie ou d’une barricade.

Denys Moreau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *