Cahier de poèmes 22#

Dans la force s’achève ainsi l’année

Avec le vin d’or et les fruits des jardins.

Alentour se taisent merveilleuses les forêts

Et du solitaire elles sont les compagnes.

 

Alors le paysan dit : tout est bien.

Cloches du soir longues et calmes,

Dispensez pour finir la joie.

Une migration d’oiseaux salue au passage.

 

C’est la saison douce de l’amour.

Dans la barque au fil de la rivière bleue

Comme s’alignent, belles, image après image

Cela, dans la paix et le silence, s’est couché.

 

Georg Trakl, in Oeuvres complètes, traduction de Marc Petit et Jean-Claude Schneider, Coll., Du Monde Entier, Gallimard, Paris, (1972), 1980

Article illustré par un tableau d’Adalbert Stifter

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. feltgen virginie dit :

    quelle Beauté !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *