Sur les enjeux politiques de l’amitié – une conversation sur l’histoire de la philosophie avec Edouard

Bonjour,

Dans cet épisode j’ai discuté avec Edouard de la thèse de philosophie qu’il prépare à l’université Paris VIII. C’est un travail sur l’amitié et le politique qui consiste pour l’instant en une problématique presque simple : montrer que la philosophie politique, dès ses débuts, essaye de faire du lien amical le modèle sur lequel fonder la vie collective. Mais s’il est tentant de penser que c’est à la façon de l’amitié ou par amitié que les hommes se réunissent et vivent en société, on s’aperçoit très rapidement (dès l’antiquité), que l’amitié en tant qu’elle est élective, parce qu’elle ne s’adresse pas à tout le monde, contient le germe de la discorde et des factions. L’amitié est-t-elle le prétexte de l’entente ou bien de la guerre civile ? C’est autour de ces questions, et d’autres, que nous avons discuté.

Malheureusement, en raison de problème techniques, j’ai été obligé de réenregistrer mes questions à Edouard, pour qu’on puisse mieux les entendre. Ce qui est gagné en clarté est perdu en spontanéité et je vous prie de m’en excuser.

J’espère que la conversation vous intéressera, merci encore à Edouard pour ses explications et bonne écoute !

Illustration de l’article de Boussoussa.

Choix musical d’Edouard pour le générique de fin – DJ Shadow Feat. Run The Jewels, Nobody Speak

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *