Last but not Least – Les lettres de bagne #8

Iles du Salut, ce 24 juillet 1925       Ma bien bonne,       J’ai reçu ton sans fil le 13 Juillet à 15 heures. Tu avais raison, mais je n’avais pas tort. Le plus heureux de l’affaire c’est que je vais pouvoir te revoir… entre des grilles – ou à travers – c’est la même chose. Comme…

Quand je serais grande je changerai tout d’Imgard Keun

Les deux premiers romans écrits par Irmgard Keun sont classés « littérature de l’asphalte avec tendances anti-allemandes » et brûlés lors des autodafés de 1933. Après avoir tenté des procès audacieux contre l’administration, lui reprochant de lui ôter le pain de la bouche en l’empêchant d’être publiée – procès qui bien sûr n’aboutiront à rien – Irmgard…

La tombe du tisserand de Seumas O’Kelly

Dans l’antique cimetière de Cloon na Morav en Irlande, les tombes se bousculent dans un sol boursouflé par des générations de morts. Le tisserand, Mortimer Hehir, vient de mourir, il sera un des derniers à y être enterré. Seulement, il faut trouver sa tombe. Et qui garde encore la mémoire de cet enchevêtrement de pierres…

La Panse de Léo Henry

Il est des livres qui vous font prendre le risque de changer à jamais votre vision d’une ville. En mal. Les Mystères et les Nouveaux Mystères de Paris, le ptérodactyle d’Adèle Blanc-Sec, le fantôme du Louvre, les maléfices racontés par Jacques Yonnet, les terrifiantes plongées dans la nuit des Halles de Claude Seignolles… Tant d’œuvres…

L’été des charognes de Simon Johannin

Simon Johannin, jeune auteur de 23 ans, vient de publier début 2017 un premier roman chez Allia. Depuis tout le monde, ou presque, en parle, et c’est justifié. L’été des charognes, c’est l’histoire d’un gamin qui raconte sa vie depuis la petite enfance jusqu’à la fin de l’adolescence. Entre les deux on découvre un quotidien…

Je ne me laisserai plus jamais bouffer par un crocodile

Commençons comme un souvenir de lecture. Quelque chose d’assez esthétique et d’assez excitant. Je renouvelle ma carte de bibliothèque après avoir, depuis longtemps, abandonné l’espoir de trouver ce temps : flâner dans les rayons, hésiter entre deux ouvrages, repartir les bras chargés, faire de bonnes et des mauvaises surprises, revenir et recommencer. Donc, je suis toute…

L’invention de Morel de Bioy Casares

Ce livre est très court, mais il est percutant, comme un rêve dont on se rappelle tous les détails au matin. Bioy Casares s’est attaqué ici à une thématique fascinante : l’impression de déja-vu, et la vie monotone des âmes perdues. Un homme, persécuté par la justice fuit sur une île abandonnée après que tous…